Dossier spécial Automatisation de l'emploi - Introduction

La robotisation de l’industrie a des conséquences sur l’emploi. Mais nul n’arrive à les mesurer réellement. La mesure est d'autant plus difficile qu'à la digitalisation de l’industrie et des services s'ajoute maintenant également l’Intelligence Artificielle et les machines apprenantes.Tout se mêle et les prévisions économiques vont du catastrophisme le plus noir (un chercheur américain a prévu, il y a deux ans, qu’en 2047 la totalité des emplois mondiaux seraient automatisables) à l’optimisme le plus rose (Amazon pense créer 100 000 emplois aux Etats Unis grâce aux 45 000 robots que la firme est en train d’installer dans ses entrepôts)...

Les chiffres annoncés sont vertigineux : il y aura 2,6 millions de robots industriels dans le monde en 2019, un million de plus qu’en 2015. 70% seront dans l’industrie automobile, électronique ou métallurgique. Un pays émerge, la Chine. Elle veut devenir l’atelier industriel du monde. Elle a déjà la plus grande densité de robots au monde, elle en installera 650 000 de plus d’ici 2020. La Corée du Sud et le Japon suivent le mouvement, les Etats-Unis ont de la peine selon la Fédération Internationale de Robotique. L'Europe, même si l’Allemagne s'y distingue, a largement raté la première vague technologique, celle qui va de la Silicon Valley à Shenzen, mais elle pourrait, et la France surtout, tenter de reconquérir un leadership . 

Comment comprendre ? Comment anticiper ?

Il y a encore deux ou trois ans les économistes qui s’essayaient à des prévisions globales, menées souvent par le MIT, tombaient presque tous dans le catastrophisme et ont largement inquiété la planète. Depuis l’année dernière, les études, dans la foulée de celles de l’OCDE, sont plus modérées. Les chercheurs mènent des études plus fines, secteur par secteur, type d’emploi par type d’emploi, tâche par tâche. Surtout ils commencent à voir que les effets de l’automatisation digitale sont moins mécaniques qu’on le pensait au départ : elle ne détruit pas autant d’emplois que certains le craignaient, elle n’en crée pas autant que d’autres le rêvaient. Surtout ils s’aperçoivent que des stratégies d’adaptation sont à l’œuvre partout et que l’éducation et la formation sont au centre de tout.

Dans son dossier spécial, Emploiparlonsnet vous donne tous les éléments de décryptage pour mieux comprendre les tenants et les aboutissants des transformations radicales à venir et vous aider à vous faire votre propre opinion sur le sujet.

Restons Connectés

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?